Regroupons nous pour bâtir un monde bienveillant

Regroupons nous pour bâtir un monde bienveillant

Bonjour à vous , Je souhaitais vous faire connaître un texte de Satish Kumar , disciple de Gandhi , a écrit dans son livre « pour une écologie spirtituelle ». Il est tout en fait en phase avec notre mouvement et nos valeurs.
 » A l’heure actuelle , si la bienveillance est partagée par de nombreux individus et constitue le projet de multiples organisations caritatives, elle n’a pas encore donné lieu à un mouvement qui porterait son nom. Si toutes les associations ( protection de la nature , justice sociale , droits de l’homme , protection de la santé, écoles de yoga et de méditation, associations de développement personnel, …) acceptaient d’unir leurs forces et leurs combats, nous assisterions à l’émergence d’un grand mouvement international pour la transformation du monde , le changement des valeurs et la création d’un nouveau paradigme. Chacune d’entre elles doit rester autonome et conserver leur identité, tout en oeuvrant ensemble à l’instauration d’un système économique respectueux de l’environnement , à la réhabilitation de la spiritualité et à la promotion de la justice sociale. En se donnant la main , elles seraient mieux à même de faire entendre leurs revendications auprès des pouvoirs politiques, des chefs d’entreprise, des médias , du corps enseignant et du grand public. Ne nous leurrons pas aucun gouvernement au monde n’établira la suprématie de la bienveillance sur l’égoîsme, l’individualisme et la quête du profit. La concrétisation d’une telle utopie ne peut venir que des citoyens réunis en associations, collectivités locales, habitants de petites villes et des zones rurales , citadins en quête d’un autre mode de vie. Voilà pourquoi il est essentiel que tous ceux qui militent pour la protection de la nature, la quête de sens et la défense du vivre ensembleassocient leurs forces et leurs compétences pour constituer un grand mouvement populaire. « 
C’est exactement la vocation de notre association Cooperation Planet , d’unir un grand nombre d’associations et de citoyens . Rejoignez nous www.cooperationplanet.org

Samedi 21 septembre,deuxième édition de la journée mondiale de ramassage des déchets : le World CleanUp Day.

Samedi 21 septembre,deuxième édition de la journée mondiale de ramassage des déchets : le World CleanUp Day.

De très nombreux citoyens et associations se sont mobilisés pour une journée éloquente sur la présence désastreuse des déchets dans nos paysages.

Créée en 2017 en France, pour porter le World CleanUp Day en 2018, l’association a intégré l’ONG internationale Let’s do it World. Chaque année, en septembre, une journée phare, le #WorldCleanUpDay permet de fédérer les citoyens partout sur la planète. Et entre les deux, les acteurs : écoles, entreprises, collectivités, associations, citoyens, et le gouvernement continuent d’agir pour engager la transition et les solutions pour ne plus avoir de déchets dans la nature dans le cadre du #KeepItClean.

Au niveau mondial, 14, 6 millions de citoyens ont participé au World CleanUp Day dans 169 pays ! Alors qu’au même moment, 4 millions de personnes descendaient dans la rue pour manifester contre l’inertie de nos gouvernements sur le changement climatique.

En France, pas moins de 4000 événements furent organisés, soit 1000 opérations référencées de plus que lors de la 1e édition en 2018. Ces opérations de ramassage de déchets ont été rendues possibles grâce à 265 000 personnes qui ont pris du temps pour nettoyer leur environnement pendant une demi-journée.

L’Inde interdit le plastique à usage unique et le reste du monde devrait en faire autant.

L’Inde interdit le plastique à usage unique et le reste du monde devrait en faire autant.

Lors de son discours d’ouverture, M. Modi a déclaré qu’il était temps que «le monde dise au revoir» au plastique à usage unique, appelant les dirigeants mondiaux à suivre l’exemple de l’Inde en interdisant le plastique.

«Mon gouvernement a annoncé que l’Inde mettrait fin au plastique à usage unique dans les années à venir», a dit M. Modi.

Alors que l’Inde se prépare à assumer la présidence de la CdP, le Premier ministre a déclaré que le pays «espère pouvoir apporter une contribution efficace».

Lors d’un discours prononcé l’occasion du Jour de l’Indépendance, Modi a exhorté les citoyens et les agences gouvernementales à «faire le premier grand pas» pour libérer l’Inde des plastiques à usage unique. Le premier ministre, qui dirige les efforts visant à éliminer les plastiques à usage unique d’ici 2022, a annoncé l’interdiction de six produits.

Ces six produits comprennent des sacs en plastique, des pailles, des tasses, des assiettes, des petites bouteilles et quelques sachets.
’interdiction générale devrait permettre à l’Inde de réduire sa consommation annuelle de plastique de cinq pour cent. La consommation actuelle du pays est estimée à environ 14 millions de tonnes, soit plus de 30 milliards de livres.