S’engager vers le zéro carbone en Ville

S’engager vers le zéro carbone en Ville

Cela passe par :- la mise à niveau des logements . 28% c’est la part du bâtiment dans les émissions de CO2 et elles sont dues à 80% aux fuites thermiques des chauffages et climatisations. Cela nécessite d’y consacrer chaque année 20 Milliards d’euros ( un million de logements à rénover par an). L’incitation des foyers aisés par les économies d’énergie et La prime Renov qui aide les foyers modestes à réaliser ses travaux va relancer l’activité du bâtiment avec 50 000 artisans supplémentaires par an jusqu’en 2030.- La fin des voitures thermiques entre 2040 et 2050 avec la conversion du réseau d’approvisionnement en énergies fossiles vers l’électricité et l’hydrogène. La multiplication des bornes de rechargement , l’amélioration de l’autonomie des batteries et les incitations fiscales vont pousser un grand nombre d’automobilistes à passer à l’électrique au cours de cette décennie. – La réorganisation urbaine , notamment par l’extension du télétravail , des tâches même manuelles effectués à distance, l’amplification des pistes cyclables , la végétalisation des villes , les transports en commun plus efficaces vont améliorer ce bilan carbone.

Respect  de l’article 19 des droits de l’homme

Respect de l’article 19 des droits de l’homme

Le premier défi de notre charte des 8 défis planétaires est le respect des droits de l’homme sur notre planète , et notamment l’article 19 : Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considération de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit. La France est le pays précurseur des droits de l’homme. Ceux ci devraient enseigner dés le primaire sous forme d’ateliers de réflexion , de jeux de rôle , de communication contradictoire entre les élèves, … Notre monde a changé et les jeunes sont beaucoup plus souvent sur les réseaux sociaux , internet ou à communiquer avec leurs amis qu’à lire des livres , être attentif sur un sujet , réfléchir , se concentrer . L’enseignement devrait évoluer avec beaucoup plus de temps sur le savoir être ( connaissance de soi , intelligence émotionnelle et relationnelle, la concentration , le comportement approprié, comment mieux apprendre, mémoriser, …) , l’analyse critique , le discernement, l’étude de la philosophie et des sagesses , l’éducation à l’environnement et le travail en équipe.Cela peut se faire dans les différentes matières sans forcément rajouter des heures . Nous avons tout intérêt que chaque jeune trouve sa place dans sa vie et soit heureux de s’y intégrer et de vivre avec tous par une meilleure connaissance de lui , des capacités de raisonnement , de discernement et de communication et du plaisir à découvrir les autres quel que soit leur culture , apprécier la beauté de la nature et les différents arts et sciences.

Une association Française Earthwake développe la première machine permettant de recycler les déchets plastiques en carburant.

Une association Française Earthwake développe la première machine permettant de recycler les déchets plastiques en carburant.

plus de 8 millions de tonnes de plastiques ménagers continuent de se déverser chaque année dans les océans, en provenance à 80% des terres émergées !

Basée sur la pyrolyse, une combustion sans oxygène bien connue, la Chrysalis est la première machine permettant de recycler les déchets plastiques en carburant, dans un format réduit, mobile, et pour un prix abordable.Elle produit du diesel utilisable immédiatement dans un groupe électrogène, un bateau, un camion. Elle génère donc autonomie, revenus et emplois. Elle permet de convertir 160 Kg de déchets plastiques en 120 litres de diesel par jour. Elle fonctionne grâce au gaz qu’elle produit et peut être installée rapidement sur les lieux mêmes où la pollution est générée.

Elle réduit les émissions de CO2 en limitant les extractions de pétrole en sous-sol et évite chaque année 48 tonnes de déchets plastiques supplémentaires dans les océans.