Ulysse, imaginé par l’équipe Plastic Odyssey, est un bateau unique au monde. Il fonctionne grâce à une technologie innovante qui transforme à bord les déchets plastiques en carburant et lui permet d’avancer.

L’équipe de Plastic Odyssey s’est installée aux portes de la Méditerranée. Marseille, ville entièrement tournée vers la mer, devient le camp de base français de l’expédition. L’équipe a posé ses valises rue de la République à deux pas du Vieux Port dans les bureaux de SETEC Énergie Environnement, un des partenaires technique du projet. L’ouverture d’un atelier est également prévue courant 2019 pour y expérimenter des solutions de recyclage et de réduction des déchets plastiques.

Ulysse, le bateau propulsé aux déchets plastiques

Ulysse, navire du projet Plastic Odyssey, fait fonctionner ses moteurs avec des copeaux de plastiques non-recyclables. Une véritable petite raffinerie est à bord. Elle permet de transformer ces déchets plastiques en carburant qui fait tourner son hélice.

D’ici 2020, plastic Odyssey concevra un bateau plus grand et plus puissant, capable de naviguer en haute mer. Le but est de faire le tour du monde pour diffuser cette technologie libre de droit dans des pays où les problématiques de déchets plastiques et d’énergie sont importantes. Ce système peut en effet propulser des engins mais aussi faire fonctionner des groupes électrogènes, en recyclant les déchets plastiques.

En février, toute l’équipe s’est installée à Marseille pour déployer son projet : “Porte d’entrée sur une des mers les plus polluées du globe, où le niveau des microparticules de plastiques atteint des records, Marseille devient aujourd’hui le camp de base pour notre projet et la première étape de notre Expédition ! L’expédition autour du monde débutera par un voyage en Méditerranée. Une première boucle, intégrant des escales au Proche-Orient et au Maghreb, sera réalisée entre 2020 et 2021.

En juin 2020, la France accueillera à Marseille le Congrès Mondial de la Nature de l’IUCN. Un événement majeur à l’échelle mondiale sur les enjeux environnementaux. C’est à cette période que le lancement de l’expédition aura lieu : au cours de l’année 2020, le navire ambassadeur de Plastic Odyssey partira pour 3 ans le long des côtes des 3 continents les plus touchées par la pollution plastique : l’Afrique, l’Amérique du Sud, et l’Asie.

Le retour est prévu pour 2024 au moment où la région Sud accueillera les épreuves nautiques des Jeux Olympiques : l’occasion de mettre un nouveau coup de projecteur sur le navire Plastic Odyssey et sa lutte contre la pollution de l’Océan.

Source made in : marseille