Le mail consomme aussi de l’énergie ! Et en 1h, il s’échange sur la planète 8 à 10 milliards de mails (hors spam).

Les constats de l’Ademe :
L’impact de l’envoi d’un mail dépend du poids des pièces jointes, du temps de stockage sur un serveur mais aussi du nombre de destinataires. Multiplier par 10 le nombre des destinataires d’un mail multiplie par 4 son impact.

Les conseils :
– Ciblez les destinataires, nettoyez vos listes de diffusion et supprimez les pièces jointes d’un message auquel vous répondez.
– Optimisez la taille des fichiers que vous transmettez : fichiers compressés, images et PDF basse définition.
– Si vous voulez placer un logo dans la signature, transformez le texte et le logo en une seule image basse définition. (Source : La face cachée du numérique, 2021, ADEME)